Beziers-histoire-Julia-2

Histoire de Béziers ou Recherches sur la province de Languedoc

De Henri Julia. Équinoxis, 2013, 392 p.
19,00 €

Livre neuf

Ouvrage couronné par la Société Archéologique de Béziers le 16 mai 1844.

Réédition d'un ouvrage du XIXe siècle. Texte corrigé et annoté.

« Cet ouvrage est divisé en trois livres. Le premier traite de l'histoire politique, c'est-à-dire des événements diplomatiques et militaires, des guerres dont les comtes de Béziers furent ou les victimes ou les héros. Cette partie de l'Histoire de Béziers embrasse, en quelque sorte, l'histoire du Languedoc lui-même, surtout durant le moyen-âge. Les seigneurs de Béziers, en effet, qui ne reconnaissaient pour supérieurs dans la hiérarchie féodale que les comtes de Toulouse, souvent en guerre avec leurs suzerains, entraînaient après eux tous les comtes, vicomtes, barons ou chevaliers qui n'allaient point se ranger sous la bannière des seigneurs de Toulouse. Une part considérable de cette section est consacrée à l'appréciation des célèbres croisades intérieures qui ensanglantèrent le Languedoc aux XIIème et XIIIème siècles.


La seconde partie du livre de M. Julia se rapporte à l'histoire ecclésiastique. Elle embrasse la série des évêques biterrois qui commence à saint Aphrodise. On raconte que cet apôtre était d'origine africaine, et les légendaires du moyen-âge avaient orné de curieuses traditions la commémoration de ce saint personnage. Ainsi, saint Aphrodise doit être rangé parmi les nombreux martyrs de l'Église auxquels s'appliquait le récit miraculeux si connu, et dont saint Denis l'Aréopagite était le héros le plus populaire. L'évêque de Béziers, comme l'apôtre des Parisiens, aurait porté sa tête après avoir subi, pour la foi chrétienne, le supplice de la décollation. Jusqu'en 1789, dit M. Julia, on célébrait dans la ville de Béziers, le jour de l'Ascension, une fête singulière ; un chameau tantôt vivant, tantôt figuré, était promené en grande pompe ce jour-là pour rappeler le souvenir de l'apôtre africain, et était introduit pendant la grand'messe à la cathédrale.


La troisième partie de l'Histoire de Béziers est relative aux institutions civiles. Là, M. Henri Julia s'étend avec détail sur l'administration de la justice à Béziers et dans le Languedoc, sur l'organisation de la puissance communale, sur les mœurs, les arts, la littérature et les sciences de cette partie du royaume. Un chapitre est consacré par l'auteur aux inscriptions et monuments ; plusieurs autres à la biographie des grands hommes auxquels la ville de Béziers a eu l'honneur de donner le jour. Enfin, M. Henri Julia termine son ouvrage par une appréciation du rôle que lui paraît avoir joué, au sein du travail de la civilisation française, l'antique cité dont il s'est fait l'historien. » (Notice de la Bibliothèque des chartes – Année 1846)

Équinoxis, 2013, 392 p.

Auteur
Henri Julia