Caminarem-2

Caminarèm

De Jean-Pierre Chabrol et Claude Marti. Robert Laffont, 1978, 334 p.
4,00 €

Occasion, très bon état général

Jean-Pierre Chabrol, le romancier, Claude Marti, le chanteur occitan - l'homme des Cévennes et l'homme des Corbières unis par l'amitié et une commune passion : leur pays, le Midi languedocien, et les hommes qui le font vivre : les viticulteurs.

Ce sont eux, les hommes et les femmes de la vigne, qui sont les héros de ce grand roman d'aujourd'hui. Quand leur colère éclate, au coeur de l'été de 1975, nous sommes entraînés avec eux, de Carcassonne à Narbonne et sur les routes du fameux "délestage des Corbières", dans les actions qu'ils mènent pour que le monde sache qu'ils veulent vivre libres et heureux au Pays, dans leurs vignes.

Quand nous les quittons, dix mois plus tard, nous avons tout partagé de leur vie et de leur lutte, nous sommes devenus leurs amis fraternels...

Désormais, traversant les Corbières, nous reconnaîtrons partout des abbés Sistres, des Pierrot Parasa, des José Bellissén, des Éliane Solano. Et nous les saluerons. Nous dirons : Caminarèm ! et ils nous ouvriront leur porte, sachant que, pour avoir lu ce livre, nous n'ignorons plus qui ils sont ni ce que vaut leur vin.

Roman d'amitié et roman d'amour, chaud, savoureux, généreux, Caminarèm retentit du grand rire de Chabrol et de la voix puissante de Marti.

Ouvrez-le : le vrai Midi est dans ces pages.

 

Table des matières

Première partie

Pierrot Parasa, du Peyras

Les Trois Mousquetaires

Éliane Solano

Jean-Loup Bordes

L'abbé Sistres

La pause-platanes

José Bellissén

Le cheminot

L'enfant des jardinets

La douche obligatoire

Le préfet spécial

L'Esquiroulet

Le tocsin

Éliane-José, première fois

 

Deuxième partie

Le retour de Bruxelles

Aléria

Les vendangeurs

 

Troisième partie

La nuit de la pourranque

 

La nuit de Narbonne

Fusillade à Montredon, deux morts

 

Les veillées armées

Mut'

 

Traductions, graphies normalisées et notes

 

Robert Laffont, 1978, 334 p.

Auteur
Jean-Pierre Chabrol
Claude Marti