700-ans-Oc-EO-2

700 ans de révoltes occitanes

15,00 €

Occasion, bon état

L'Occitanie, c'est d'abord l'aire d'une langue, parlée au sud de la Loire, des Alpes aux Pyrénées et de l'Atlantique à la Méditerranée. C'est aussi le foyer d'une civilisation originale qui fut, au XIIe et XIIIe siècles, la plus avancée de l'Europe sur le triple plan de l'économie, de la culture et des institutions. Aux hiérarchies féodales, elle fut la première à opposer le paratge, c'est-à-dire l'égalité, et fit de ses cités de petites républiques autonomes.

Depuis sept cent ans, face au centralisme assimilateur de l'État français monarchique, bonapartiste ou républicain, les Occitans n'ont guère cessé de défendre leur identité, fondée sur des valeurs libertaires.

Les révoltes de Bernard Délicieux, des Tuchins, des Croquants, la République bordelaise de l'Ormée, les guerres des Camisards et des Demoiselles, la résistance au coup d'État du 2 décembre, les Communes de Marseille et de Narbonne, la révolte des vignerons en 1907 sont autant d'épisodes de cette lutte méconnue ou délibérément gommée, bien qu'elle ait parfois été menée au coude à coude avec le peuple de la France du Nord.

À l'heure où la décentralisation est à l'ordre du jour, l'histoire de l'Occitanie prend une dimension nouvelle. Gérard de Sède l'a bien compris. Il analyse les faits avec la rigueur de l'historien, mais son coeur occitan bat avec celui de ses héros qui ont vécu et sont morts pour une certaine idée de la Liberté.

 

Table des matières

L'Occitanie, qu'es aquo ?

Bernard Délicieux : le défi à l'Inquisition

Rei de Fransa, rei de figas, rei de merda : des Tuchins aux Croquants

L'Ormée : une République à Bordeaux sous Louis XIV

Les Camisards, guérilleros et prophètes

Lutte sociale et psychodrame : l'étrange guerre des Demoiselles (1829-1872)

1851 : la Provence prend les armes contre Badinguet

1870 : la Commune naît en Occitanie

1907 : les raisins de la colère

L'Occitanie de nos jours

 

Plon, 1982, 310 p.

 

Auteur
Gérard de Sède