Les contes de la Nadière

Collège de Port-la-Nouvelle. Loubatières, 64 p.
15,00 €

Occasion, très bon état

Pourquoi écrire des contes ?

Il est vrai que le "conte" est un genre fait essentiellement pour être parlé et entendu et qu'il contredit en grande partie l'écrit.

Et pourtant certains de nos élèves ont voulu s'essayer à fabriquer des contes. Sans doute parce qu'en classe ils ont vécu ces moments privilégiés de l'écoute, ces moments de plaisir où, par la bouche du professeur conteur, la magie du conte agit et fait son chemin.

À leur tour, ils ont eu envie de créer et de raconter et leur professeur leur a volontiers laissé la parole et la plume car, par le conte, passe tout un enseignement de valeurs propres au groupe. Il y a dans le conte tout ce qu'il faut pour s'essayer à maîtriser la langue, car il s'agit de faire naître et de transmettre des images intérieures où passe une émotion. Et pour cela, on a besoin de tout son vocabulaire, de tous ses moyens verbaux.

Les enfants qui ont écrit ces contes nous entraînent dans le merveilleux, l'imaginaire, l'irrationnel parfois, et pourquoi pas l'absurde ; mais aussi dans un vertige de mots qui a cette vertu de remettre en question l'ordre du monde qui est le nôtre.

Et puis, par le titre général qu'ils ont donné à ce recueil, ils ont voulu marquer leur appartenance à leur collège et faire un clin d'oeil aux anciens qui ont connu cette île de la Nadière lorsqu'elle vivait et abritait des familles de pêcheurs, afin que se perpétue le souvenir des veillées d'autrefois où le conte, agissant comme lien social, partagé par l'ensemble de la communauté, était le plus sûr garant de la transmission des valeurs qui concernent l'être humain.

 

Table des matières

Lo Samparel, Flanèla, la Batistoune, Cap Gros et... les autres, par Sandra, Karine et Cécile

Trois pétales de bonheur, par Vanessa

Au fil du Nil, par Béatrice

S.O.S. pollution - Grenouilles en perdition, par Sonia et Sandrine

"Dis-moi qui tu fréquentes" ou "À pingouin, pingouin et demi", par Laura et Sabrina

Une aigue-marine pour Mélody, par Sandrine

Clin d'oeil, à toute vitesse, par Peter

Caramel et Muscade, par Cécile et Laure

Le jardin enchanté, par Sandra

La langue au chat ?, par Sonia

Adversaires de taille, amis en chamaille, par Cécile

Prince ou pirate, par Magali, David et Franck

 

Loubatières, 64 p.

Auteur
Collège de Port-la-Nouvelle