Le-montreur-d-ours-2

Le montreur d'ours

De Jean Fléchet. Atelier du Gué, 1983, 218 p.
5,00 €

Occasion, bon état. Une corne sur la couverture

1840, à Ercé, en Ariège. Pour Gaston Sentein, c'est la fin de l'enfance. Avec Estela, il découvre les plaisirs de l'amour ; avec ses frères, il apprend les rudes travaux de la montagne. Mais comment vivre là-haut quand on est sept à se partager un lopin de terre et que tourne dans sa tête l'histoire de Jean de l'Ours ? Partir... À la Bardiguilière, ils font des clous et vont les vendre. À Massat, de l'eau de vie. À Castillon, de la toile et à Aleu, ils ont des carrières de pierre à aiguiser. À Ercé, il y a des ours... Dès lors, Gaston ne vit plus que pour devenir montreur d'ours. La capture, la castration, le dressage, le long apprentissage à l'obéissance : pas à pas, le jeune homme s'approprie la bête. Mais aux forces de l'ours, à l'ordre de l'ours, Gaston Sentein sacrifie tout : Estela, sa famille, son pays, un peu de sa langue même. Il se met en marge, puis il se met en route. Ce roman, premier volet d'une saga "La caméra de bois", le conduira jusqu'à Toulouse. Aux confins de la montagne, aux portes d'un univers aux règles simples et figées, s'ouvre le monde grouillant et complexe des colporteurs et des saltimbanques.

Jean Fléchet, réalisateur de films, fondateur des "Films Verts" et animateur de "Téciméoc" a réalisé à partir de ce roman un film en occitan : "L'Orsalhèr". Écrivain en français, il signe ici un beau et passionnant roman populaire, tableau de moeurs et récit d'aventures dont l'écriture sait allier les richesses de deux cultures.

Atelier du Gué, 1983, 218 p.

Auteur
Jean Fléchet