Soleil-des-Cathares-2

Le soleil des Cathares : Montségur, citadelle du Graal

De Michel Bertrand. Atlas, 1982, 48 p.
7,00 €

Occasion, parfait état

Au coeur des Pyrénées ariégeoises, au sud de Toulouse et d'Albi, Montségur fut le théâtre d'un sanglant conflit qui devait causer la perte d'une hérésie des plus étonnantes : le catharisme.

Suscitée par les Bogomiles en Yougoslavie vers 970, propagée à travers la péninsule italienne grâce aux multiples échanges entre Venise et le monde byzantin au XIe siècle, l'hérésie dualiste a connu, par l'intermédiaire de la doctrine cathare, une audience particulière dans le sud de la France au milieu du XIIIe siècle. En effet, troublés par les oppositions constantes entre l'Empire et la papauté, cruellement déchirés par le schisme pontifical, les chrétiens de la France méridionale ont trouvé dans le catharisme un évangélisme nouveau, correspondant mieux à leur esprit d'indépendance vis-à-vis de la hiérarchie cléricale.

Manichéenne dans ses conceptions, la pensée cathare opposait deux principes fondamentaux, le Bien et le Mal, Dieu et Satan. Attribuant à Satan tout ce qui était matière mais donnant à Dieu l'oeuvre des créatures célestes, les cathares aspiraient à la perfection. Faisant voeu de chasteté, renonçant à toute richesse ou consommation animale, refusant de tuer en quelque circonstance que ce soit, l'adepte, par le consolamentum, devenait un parfait, et seulement à ce titre espérait être sauvé.

Mais devant l'essor de l'hérésie cathare, l'Église romaine, soucieuse de l'unité déjà fragile de la chrétienté, organisa, sous l'impulsion du pape Innocent III, une croisade contre les albigeois et, à l'aide de barons venus du Nord et de la puissance capétienne, s'empara, après un long siège, le 16 mars 1244, de la citadelle de Montségur et anéantit toute la civilisation des troubadours.

Mais peut-on affirmer que l'ésotérisme cathare est mort avec la chute de Montségur ? Certains faits tendent à prouver le contraire.

Illustré de documents des plus étonnants, faisant appel à des témoignages frappants, cet ouvrage fait revivre la grande épopée cathare et, à travers elle, le charme indicible de Montségur qui, encore au XXe siècle, reste le point central de la quête du Graal, ce mystérieux et envoûtant trésor païen.

 

Sommaire

L'épopée cathare

Les rites inconnus des cathares

Les cathares devant la mort

Montségur, tombeau des cathares

Le Soleil invaincu des cathares

Le pélican des cathares

Les cathares du IIIe Reich

Les S.S. à Montségur

Cathares : la quête du Graal

L'ultime révélation de Montségur

 

Atlas, 1982, 48 p.

Auteur
Michel Bertrand